Alchemy of Sound

APPELEZ-NOUS
+32 474 02 59 55

Cart0Item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

TRANSROTOR

TRANSROTOR
Transrotor est une marque légendaire parmi les platines de classe mondiale. L'entreprise allemande est dirigée par son fondateur Jochen Räke depuis le tout début. Il a acquis sa première expérience professionnelle en distribuant des platines d'autres fabricants, ainsi qu'en implémentant progressivement ses propres solutions et brevets, principalement externalisés à l'époque. Depuis sa fondation en 1973, Transrotor est leader dans le monde des plateaux tournants pour charges lourdes à usage domestique.
 
  • 1971 : Distribution des platines Transcriptor en Allemagne de l'Ouest. Cette marque a ensuite été reprise par John Michell Engineering.
     
  • 1973 : Dépôt de la marque Transrotor.
     
  • 1975 : Le tout premier produit Transrotor AC, plus tard placé au Museum of Modern Arts de New York.

  • 1978 : Transrotor Double Deck, deux plateaux, deux bras de lecture, un entraînement. Conçu pour les tests comparatifs des bras de lecture et des cartouches.
     
  • 1986 : Quintessence, équipée d'un roulement hydraulique innovant. elle a été la platine de référence du magazine allemand AUDIO pendant 5 ans.
     
  • 1987 : Classic, équipée d'un roulement à billes, elle a établi des normes pour presque toutes les platines fabriqués depuis lors. Contrairement à Quintessence, elle a été conçue spécialement pour les amateurs de vinyle moins fortunés.
     
  • Début des années 90 : Oyster, le tout premier et dernier lecteur CD de Transrotor. Un monument en chrome et acier, équipé d'une mécanique suprême.
     
  • 1995 : Reprise de la distribution des SME en Allemagne.
     
  • 2000 : Gravita, mise en œuvre de tous les avantages du gyroscope dans le monde des platines. Une précision de construction notoirement sophistiquée.

  • 2005 : TMD, c'est-à-dire Transrotor Magnetic Drive, qui décrit un palier avec accouplement magnétique intégré dans lequel le couple est transmis sans connexion mécanique. Grâce à cela, l'entraînement est complètement séparé du plateau, ce qui donne à ce dernier une plus grande résistance aux fluctuations de rotation. Le couple est transmis directement du moteur au plateau inférieur, couplé au plateau supérieur par un système magnétique. Les fluctuations de rotation sont réduites à +/- 0,03 %. Les deux plateaux sont cependant montés sur un axe commun.

  • 2006 : FMD, ou l'entraînement magnétique libre. Accouplement magnétique qui sépare l'entraînement et le plateau dans le domaine mécanique. Les fluctuations de rotation sont ici réduites à des valeurs non mesurables. Cette conception nécessite le montage des plateaux inférieur et supérieur sur des roulements séparés, ce qui les rend complètement séparés l'un de l'autre. Le couple est transmis par la force électromagnétique et il n'y a pratiquement aucune distorsion de type résonance. FMD est une solution totalement unique et révolutionnaire dans le monde des platines.

  • 2006 : Nouveau modèle de référence Artus. FMD, gyroscope et suspension par cardan du châssis.

32 article(s)

32 article(s)